, , ,

Summer Carioca by Mawimbi

Alors que l’été est revenu, et qu’on sait que vous rêvez de vous prélasser, les pieds dans l’eau turquoise des plages de Recife, Belém ou de Rio. C’est un voyage tout en musique que l’on vous propose pour ce deuxième volet des playlists Carioca !
Ainsi, chaque lundi  nous vous faisons découvrir les pépites « do Brazil » de collectionneurs français et internationaux. Et c’est au tour du collectif Mawimbi de partager avec nous les morceaux brésiliens qui leur font remuer la tête et les transportent directement sur le sable tiède d’Ipaneima.

 

Afroelectro – Sika Blawa (feat. Chico César)

On commence la sélection avec le groupe Afroelectro, basé à Rio, dont le nom est un peu trompeur ! Tiré de leur premier album et disponible sur l’excellente compilation “Levanta Poeira” dédiée au son afro-brésilien et compilée par DJ Tahira, le titre est totalement hypnotique, légèrement psychédélique et cette guitare n’est pas sans rappeler le travail de Mbongwana Star et d’autres groupes congolais.

 

Pedro Santos – Agua Viva

Cet album est mythique a récemment été réédité par le label anglais Mr. Bongo! Véritable chef d’oeuvre de MPB psychédélique, ancrée comme jamais dans la nature brésilienne, il nous était difficile de choisir un titre plutôt qu’un autre ! Voici donc “Agua Viva”, qu’on s’imagine bien écouter le temps d’une croisière sur l’Amazone. 

 

Os Mulheres Negras – Maoscolorida 

On a essayé de penser cette sélection un peu à rebours des poncifs de la musique brésilienne, en évitant les gros classiques MPB et les productions américanisées type boogie/disco pour se concentrer sur une histoire moins évidente de la musique brésilienne. Et quel meilleur exemple que ce titre du groupe Os Mulheres Negras, qui lorgne entre le jazz à la ECM et la new wave, disponible sur l’indispensable compilation “Outro Tempo”, parue l’année dernière sur Music From Memory.

 

Satwa – Alegra Paradissimo 

Encore une fois un titre issu d’un LP autrefois rare, désormais réédité. Tiré de l’unique et magnifique album de Satwa, alias Lula Cortes, ce titre de guitare à douze cordes incarne bien la spiritualité profonde qui soufflait alors sur la région de Pernambuco au milieu des années 1970.

 

Fabiano Do Nascimento – Louva-A-Deus “Mantis”

Si on devait écrire une histoire de la musique psychédélique au Brésil, il faudrait très certainement terminer avec Fabiano Do Nascimento, guitare virtuose qui marche dans les pas de Vinicius de Moraes et Lula Cortes, illustres défenseurs de la guitare brésilienne. Ce titre atmosphérique évoque à merveille la magie quelque peu inquiétante de l’Amazone, le Brésil d’avant la civilisation.

 

Nana Vasconcelos – Passo

Impossible de ne pas inclure un titre de Nana Vasconcelos dans cette playlist ! Maître percussionniste brésilien qui s’est illustré en solo autant qu’en accompagnant les plus grands (Egberto Gismonti, Don Cherry, Milton Nascimento et bien d’autres), on ne peut que vous recommander de vous pencher sur sa très belle et riche discographie.

 

Uakti – Arvore Da Vida

Le nom du groupe provient d’une légende Tucano, une tribu ancienne de l’Amazone. Uakti était un être mythique qui vivait sur les rives du Rio Negro. Son corps était percé de trous et quand le vent passait à travers, il produisait un son qui envoûtait les femmes de la tribu Tucano. Les hommes se mirent à chasser Uakti et le tuèrent. Des palmiers poussèrent à l’endroit où son corps avait été enterré, et le peuple Tucano fabriqua des flûtes à partir de ces palmiers … des flûtes qui produisaient les mêmes sons que le corps de Uakti. 

 

Renata Rosa – Brilhantina 

Un autre titre de la compilation “Levanta Poeira” de Renata Rosa, grande artiste et représentante de la communauté Nordestine et de son mélange de culture si distinctif entre traditions amérindiennes et traditions afrodescendantes. Un pan entier de la culture brésilienne méconnu et qui gagne à être partagé, et puis sur un sound system ce titre fait des ravages !

 

Quarteto Em Cy – Tudo Que Voce Podia Ser

Petite entorse à l’esprit de cette playlist, voici donc le seul titre MPB classique. Il existe de nombreuses versions de ce titre écrit par les frères Borges pour Milton Nascimento, mais cette version est probablement notre préférée. Les choeurs féminins du Quarteto Em Cy ont tôt fait de nous envoûter et illustrent bien la frange la plus psychédélique du mouvement tropicalia (Os Mutantes, Tom Zé). Finalement la musique brésilienne, on la préfère lorsqu’elle est psychédélique et on espère que cette playlist vous l’aura démontré ! 

 

MC Serginho – Pocotocopo

On termine sur une vibe bien différente avec un énorme titre de baile funk (ou favela funk) qu’on aime beaucoup jouer en soirée. 

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *