,

Deep Traveler n°17 : En juin, direction Columbia avec Titonton Duvante

Pour le dix-septième opus de notre série Deep Traveler dédiée aux artistes étrangers, on embarque aux côtés de l’américain Titonton Duvante, pilier de la house d’outre-atlantique. Le patron du label Release nous livre un podcast de haut vol dont l’atterrissage risque d’être rude.

Alors que nombreux sont ceux qui reconnaissent les rôles centraux de villes telles que Chicago, New York ou Détroit dans l’émergence des musiques électroniques, Titonton Duvante fait office d’exception. Enfant du Midwest, il côtoie la scène de l’Ohio devenant un membre actif. Une scène qui rapidement prend de l’ampleur, nous concède-t-il, “avec mon old school crew ele_mental on a fait quelques petits événements au début des années 1990, et à la fin de la décennie il y avait déjà presque trop d’événements à Columbus.”

Dès le début des années 1990, Titonton Duvante se fait remarquer grâce à son EP Embryonic chez Metamorphic Recordings. Artiste passionné, il multiplie les sorties au sein des labels 7th City, Palette, Environ ou encore Planet E. Sans cesse en recherche de nouveau projet, il monte en 1992 le groupe Body Release au côté de Charles Noel, Michael Edward Szewczyk et Todd Sines.

Alors que sa renommée demeurait principalement nationale, au tournant des années 2000 Titonton Duvante s’internationalise grâce à un savant mélange entre électro rythmique, jazz entêtant et techno mélodique. En 1998 débute la belle aventure Residual Recordings qui s’avère être couronnée de succès. L’originaire de Columbus reçoit au sein de son label des artistes de renom tels que Fabrice Lig, Boo Williams ou encore Todd Sines. On y retrouve l’enivrante balade techno « Selling Memories » de John Tejada dont on ne vous conseillera jamais assez d’y jeter une oreille.

Le DJ et membre actif des soirées Midwest Fresh fait aujourd’hui le tour de la planète, enchaînant les dates à Berlin, London, Paris, Sao Paulo ou encore Tokyo, pour le plus grand plaisir des noctambules du monde entier. Les soirées Midwest Fresh, dont il garde un souvenir fort : « En 2014, les événements Midwest Fresh ont commencé et ont réellement construit quelque chose de spécial. Ce qui nous manquait, on le compensait avec l’ouverture d’esprit et l’expérience totale que ça a été pour nous. »

Fêtant ses vingt ans de production, Titonton sera à Paris le 8 juin pour une date au côté d’Opia à l’Atelier. Avant la sortie de son dernier EP Refraction Vol. III au sein de son label, on vous laisse savourer son mix exclusif !

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *