,

DEEP TRAVELER N°16 : EN MAI, DIRECTION CHICAGO AVEC TONE B. NIMBLE

Pour le 16ème opus de notre série Deep Traveler qui retrace le parcours d’artistes étrangers, nous avons la joie de vous présenter Tone B Nimble. Ce DJ et producteur nous emmène dans son Chicago natal pour une immersion musicale d’une heure entre hip-hop, house et disco.

Elevé dans le Chicago des années 1980, Tone B. Nimble aka Anthony Fields se passionne rapidement pour la dance culture alors en pleine effervescence. Auprès de son oncle, il prend gout au digging et dès ses 12 ans venus débute sa propre collection. S’enrichissant du savoir de ses ainés, Ron Hardy ou encore Franckie Knuckles, le jeune Tone B. Nimble prend d’assaut les booths Chicagoans. Trente ans plus tard, celui qui se fait aussi appeler Al Tone est un DJ recherché pour ses mix mêlants hip-hop fondateur, gospel qui lui est chère et disco emplie de groove.

En 1993, Tone B. Nimble fonde le groupe de rap All Natural aux cotés de Capital D avant de créer le label éponyme. Ensemble ils sortiront cinq albums de 1997 à 2008, dont l’excellent Second Nature. Fort de la diversité de ses mix, l’enfant de Chicago va alors se forger un nom au travers de nombreuses résidences dans des clubs tels que le Sidibar, Slick’s Lounge ou encore le Liquid Kitty. Plus prolifique que jamais, il multiplie alors les projets alliant ses différentes sources d’inspiration, hip-hop mais aussi house et disco.  À partir de 2012, Tone B. Nimble débute une série de sorties sous son label Al-Tone Edits. En octobre 2017, il sort “Groovin” chez Razor In Tape. Parallèlement celui qui reconnait n’avoir comme seule motivation que de “partager ma vision de la musique avec ceux qui m’écoutent autour du globe”, enregistre de nombreuses cassettes Soul Is My Salvation.  La dernière en date, Soul Is My Salvation, Volume 3 est attendue pour le printemps 2018.

Celui qui place l’émotion au coeur de son travail est aujourd’hui un artiste reconnu bien au delà de l’Illinois. Et lorsqu’on aborde l’état de la scène Chicagoans, celui-ci aime à souligner ceux qui en ont fait une place centrale de la musique électronique, “avec la popularité qu’ont maintenant des DJs comme Sadar Bahar et Mark Grusane mais aussi des labels comme Star Creature et Still Music, la scène [de Chicago] commence a recevoir une reconnaissance internationale grâce à une communauté locale confiante sur ses opportunités.”

Pour le plus grand plaisir des mélomanes d’Europe, Tone B. Nimble a réalisé sa première tournée en mars dernier sur le Vieux Continent, égrenant ses vinyls à Berlin, Amsterdam et Bochum. Et pour les retardataires, on vous laisse écouter ces quelques soixante minutes de disco soulful.

 

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *