HOME DIGGING N°38 – Mars 2018

Salut à tous, voici la rubrique Home Digging qui répertorie les sorties récentes, les repress et reissues, les coups de coeur et les bons plans à bas prix (ou pas).

SORTIES RÉCENTES

 Various – Moton Records Inc. Presents [Moton Records] —

A l’initiative de ce disque, on peut retrouver Dave Jarvis et Jake Holloway du record shop londonien Love Vinyl. On y retrouve d’ailleurs leur acolyte Zaf sur une autre release, sans oublier l’inévitable Red Greg. Le label fournit depuis presque 20 ans des edits de qualité.

En face A on retrouve un morceau Afro-Disco, retravaillant Don’t Leave Me This Way. La B1 est une jolie rencontre entre l’Afrique et l’Amérique Latine.

— Delvon Lamarr Trio – Close But No Cigar [Colemine Records]—

On reste chez nos voisins britanniques avec cette jolie découverte du label Colemine Records. Comme son nom l’indique, le trio est organisé autour du brillant organiste Delvon Lamar. Dès les premières notes, on ressent l’influence du Blues, du son sudiste de Memphis, de Booker T & The MG’s. Un réel plaisir d’écouter ce genre d’album de nos jours.

— The Flying Stars Of Brooklyn, NY – My God Has A Telephone / Live On [Colemine Records]—

Fin 2017, le label Colemine nous a gratifié d’une sublime sortie Gospel/Rhythm & Blues.

L’arrangement est excellent, l’orchestration possède un timbre particulier, ce qui la rend authentique. Retour garanti à la fin des années 60, début 70 !

G&D – G&D Edit 2 [G&D Records, Inc] —-

Vous le constaterez, 2ème sortie comportant des edits qui figurent dans cet article ! Difficile de résister aux tubes Disco-Funky Rockin’ et Obe-Disco, notamment ce dernier avec ses riffs de guitare et sa basse slappée. Il en est de même pour la messe Disco cosmique “Something”, epoustoufflante !

Theory Of Movement – Theory Of Movement [Duke’s Distribution]—

J’ai immédiatement été attiré par la cover sur laquelle figure la rivière Meguro, située à Tokyo, lors de la floraison des cerisiers.

Le duo est composé de Grant, que vous avez pu apercevoir sur Lobster Theremin et son sous-label Mörk, et de Dan Piu, co-fondateur du label Moto Music.

Cet album est tout simplement mon coup de coeur de ce début d’année. Probablement en raison des influences telles que Larry Head, la Deep House italienne, Dream 2 Science, Ron Trent, St Germain. Chaque morceau possède son propre univers, balancé entre les origines de la Deep House et un côté résolument futuriste.

Une énorme claque !

Various – COB #10 [Courtesy Of Balance]—

Nul besoin de vous présenter le label Balance cofondé par Ron Trent et Chez Damier.

Voici un triple EP sur son sous-label qui vous emmènera dans les contrées les plus lointaines de la Deep House, flirtant même parfois avec la minimale.

Nicholas – Sound Of Earth EP [Shall Not Fade]—

En voici un bel EP dédié au Jazz. C’est produit par l’italien Nicholas qui commence à avoir un joli CV depuis 2010. Une fois de plus, il fait appel à Nikki O pour assurer le vocal sur la face B et c’est une fois de plus très réussi. L’idée d’ajouter des percus sur Ancient Future est excellente.

REISSUE

Cette catégorie ne fait que grandir au fil des semaines, et ce n’est pas pour nous déplaire !

— Coque – People Let’s Communicate [Federal Green Records] —

Un savant mélange de Psych Rock et de Fuk pour un résultat complètement dément. La Face A glisse tranquillement, vous laissant le soin de préchauffer vos pas de danse, la face B vous mettra à genoux avec son riff de guitare dévastateur

— Diva – La Nuit [Discomtin] —

S’il y a bien une bonne chose dont laquelle on peut être fier, c’est le mouvement de Boogie français qui a connu son essor dans les années 80.

Le collectif Discomatin a le plaisir de nous rééditer l’EP d’un trio bordelais.

— Bobby Wright – Blood Of An American [Melodies]—

Blood Of An American est une sublime ballade Soul-Folk, composée en signe de contestation à la guerre du Vienam. La face B n’est pas en reste, dans la même registre. Une fois de plus la release est accompagnée d’un “mini-zine” comportant interviews et articles.

— True Feelings – Love Me, Love Me [Backatcha Records]

Le label Backatcha est en train de se faire une bonne place dans la jungle des rééditions.

Love Me, Love Me est une perle Soul-Funk, longtemps en dehors des radars. Laissez vous emporter par les nappes de synthés et le vocal en écho.

BONUS

Lonnie Smith & The Cosmic Echos – Expansions [Flying Dutchman] —

Comment ne pas tomber amoureux de cet album de Fusion, mélange d’Afro Jazz, de Soul et de Funk, saupoudré de vibes cosmiques et acid.

Je ne suis clairement pas le mec le plus doué pour faire des analyses musicales pointues, je vous laisse savourer cet album qui ne m’a clairement pas laissé indifférent.

De la même formation, je vous conseille l’album Astral Traveling. En solo Love Is The Answer.

VINYLS DU PAUVRE

Marshall Jefferson – Touch The Sky [Fifty First Recordings] —

En évoquant Marshall Jefferson, on pense immédiatement à Move Your Body de ses débuts avec ce son si typique à Chicago. Et pourtant il a produit quelques morceaux plus Deep parmi lesquels ce joli Touch The Sky.

— 2 Deep – Te Adoro [Imperial Recordings] —

Le duo 2 Deep est composé de Gerald Elms mais surtout de Joey Musaphia qui a prodit quelques bonnes balles dans les années 90. On y retrouve des racines deep italiennes avec un penchant résolument américain.

ET SI J’ÉTAIS MILLIONNAIRE ?

Pour rajouter un peu de piment dans cette rubrique, j’ai décidé de ne faire figurer que des sorties qui n’ont pas bénéficié de rééditions. Sinon c’est trop facile !

Willie Griffin And Company ‎– Where There’s Smoke There’s Fire / I Love You [Grip Reords] —

Si vous avez aimez la dernière réédition de Melodies International dont j’ai parlé précédemment, vous aimerez aussi ce disque aux accents Soul/Folk. Le genre de BO parfaite au coin du feu.