,

News : Post-Piper lance un cycle de conférences dédié à la fête

Ils se définissent comme un groupe de recherche sur les imaginaires et les pratiques festives qui questionne leurs modes de consommations et leurs pratiques sociales. Ils sont sociologues, designers, philosophes, musiciens, amateurs, producteurs ou organisateurs et nourrissent chacun un lien particulier avec la fête qu’ils tentent de comprendre et d’analyser afin d’en dessiner l’avenir. Ils sont Post-Piper, “l’après Club, l’après discothèque, le post-programme du divertissement et du conditionnement pour ouvrir de nouveaux imaginaires collectifs”.

Si les premiers articles et réflexions ont déjà vu le jour sur leur site internet, regroupés sous le terme de Post-Piper Studies, le groupe de recherche – en accord avec son objet d’étude – décide aujourd’hui de privilégier le questionnement collectif à travers un cycle de conférences qui portera la fête à nu, les Etats Généraux de la Fête. Les ETGF “visent à construire une réflexion sur la fête contemporaine, en prenant comme double appui son histoire et son actualité.

Ce cycle débutera le samedi 10 mars dans l’enceinte du Collectif 23, squat à l’offre culturelle hyper-active, installé rue du Château Landon dans le 10e arrondissement. Cette première rencontre questionnera la fête dans son pouvoir d’appropriation du territoire. En effet, comment la relation fête-territoire, à la fois produit culturel et facteur d’émancipation permet-elle de divertir et/ou de politiser les imaginaires collectifs ?

Pour alimenter ce débat, Post-Piper a convié des intervenants de marque qui apporteront leur expérience et leur vision dans l’optique de trouver des premiers éléments de réponse. Ainsi, Pascal Le Brin Cordier, fondateur du premier Master dédié aux pratiques artistiques dans l’espace public à l’Université Paris 1 Panthéon Sorbonne et ancien directeur artistique des Zones Artistiques Temporaires de Montpellier et Lionel Pourtau, enseignant-chercheur et auteur de deux ouvrages aux éditions du CNRS sur le mouvement Techno échangeront autour de cette première thématique. D’autres intervenants sont à prévoir dans les prochains jour, gardez un oeil sur l’événement !

Les prochains rendez-vous (mensuels) auront lieu dans un club réputé du Paris techno, dans un appartement privé et dans une église parisienne, des lieux de fête en somme, qui forgent les imaginaires.

 

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *