,

Top 2017 : Les dix meilleures releases de l’année

— Sweely – All The Reasons —

Quelle ascension fulgurante pour le jeune Sweely originaire de Nice, propulsé sur le devant de la scène par le groupe Facebook Chineurs de House en 2016. Il a cette année signé 2 sorties sur Distant Hawaii et Lobster Theremin. Une belle carrière en perspective !

— Lost Trax – Reflections —

Un de mes EP favoris, grandement inspiré de Detroit. On démarre avec un gros morceau Acid techno, pour redescendre dans des sonorités Deep House, pour clôturer avec une production résolument électronique dans le pur style de Detroit. Un sans faute !

— Tell – Faster Than Light —

Sans aucun doute le meilleur disque de la saison estivale 2017.
Mention spéciale a Y’all Feel That Honey qui me rappelle les belles années de la House italienne.

— — Aleqs Notal – The Paris Lagos Soundscapes —

Dans cet EP on ressent clairement l’amour de l’artiste pour les percussions, forgé lors de ses voyages à Lagos notamment.
Comment ne pas succomber à Our Spirit et ses percussions envoûtantes, donnant la sensation de voyager dans une jungle brumeuse.

— Hampshire/Foat – Galaxies Like Grains Of Sand [Athens Of The North]—

Voici un album dont le genre est très difficile à définir. En revanche le thème de la galaxie est parfaitement choisi tant cet album est un véritable voyage. Le genre de disque qu’on écoute les yeux fermés, avec lequel le temps s’arrête. Sublime et intemporel

— Far Out Monster Disco Orchestra Feat. Arthur Verocai ‎– Vendetta (Al Kent Remixes) [Far Out Recordings]—

J’ai littéralement été envoûté par le Rhodes de la version Dub. Et c’est toujours le cas à chaque écoute.

— Lee Pearson Jr. Collective ‎– Artistry EP [Neroli]—

Neroli a déjà vu défiler de très bons artistes parmi lesquels Trinidadian Deep, Skymark, Alton Miller. Cette release met à l’honneur la House Soulful que j’apprécie tout particulièrement

— Misumami & First Touch ‎– Prove Your Love [Neon Finger] —

J’ai du mal à accrocher en général aux nouvelles releases étiquetées “Disco”. Voici un disque qui m’a fait changer d’avis cette année. Un morceau Boogie-Disco complètement ravageur sur les Dancefloor, joué notamment dans la Boiler Room de Ge-Olody b2b Red Greg.
Les copies se sont très bien vendues, témoin de son succès.

— Yukihiro Fukutomi ‎– Come 2 Home [Jazzy Couscous] —

C’est un quasi sans faute pour le label français Jazzy Couscous depuis 2015 et la fameuse compilation de Brawther et Alixkun dédiée à la House japonaise. Qui dit Japon dit forcément Hugo LX qui a signé un joli EP l’année dernière. Il récidive cette année avec un remix de l’excellentissime Come 2 Home, inspiré par ses voyages dans la région du Kansai.
Une fois de plus, on retrouve une signature inimitable.

— Raw M.T. ‎– Trip To The Far East [Distant Hawaii] —

Vous l’aurez compris, j’aime voyager, dans la vie ou en écoutant des disques. Celui-ci vous envoie directement en Asie du Sud-Est.
Sublime

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *