,

Premiere : Troyon – Savara (PWFM record)

Nouvelle premiere cette semaine ! D’abord une webradio et un esprit défricheur, PWFM est aussi un label. En ajoutant « Record » derrière son nom, le projet développe des releases sous forme de various uniques constitués par la participation du public et des auditeurs.

Après avoir découvert P.O, Paul André, Leoz!nho, Yrneh, Airod et Eklpx l’an dernier sur le premier volume, PWFM dévoile les vainqueurs de la sélection 2017 : Cogan le Berbère, Lone Wolf, Denise Wright, Predacid, Damia One et Troyon.

Ce dernier est un duo français, qui sortait son premier EP, Boisson, au début de l’année. Un beau début qui se concrétise un peu plus grâce à la présence des deux producteurs sur le nouveau various PWFM. Une face house, une face techno, des newcomers, bref, il y a de quoi donner du nouveau à nos oreilles !

Avant la sortie du disque le 9 octobre prochain, découvrez le morceau « Savara » signé Troyon en avant-première sur Make It Deep. Et pour en savoir plus sur ce duo, lisez les quelques questions qu’on leur a posé juste en-dessous.

 

– Présentez-vous en quelques mots :

On est deux voisins devenus duo, stimulés par la richesse de la musique électronique. Ca fait 7 ans qu’on s’échange nos découvertes et on fait des mixtapes avec ces trouvailles. Côté prod notre nouvelle track Savara va sortir sur vinyle en octobre avec PWFM.

– Comment s’est déroulée la sélection PWFM ?

Il y a eu plus de 150 jeunes producteurs qui se sont inscrits directement sur le site, pour aboutir à 6 artistes sélectionnés par les votes des auditeurs de la webradio. Éclectique par le choix des tracks et l’univers des artistes, RECORD002 est une galette aux multiples facettes et aspirations. Il y a la face A oscillant entre house, acid et melodic techno, puis la face B plus techno percutante.

– Votre premier contact avec la musique électronique ?

Dino : Je suis rentré dedans grâce à Ed Banger Records, avec Cross de Justice qui reste toujours une énorme claque pour moi.

Edo : Un ami au collège m’avait prêté Discovery de Daft Punk. Un classique merveilleux.

– Votre premier EP s’intitule Boisson, qu’est-ce que vous buvez le plus ?

Edo : Gin Tonic Pulco citron vert. J’aime quand c’est aciiide.

Dino : Rien de mieux qu’une pinte de vodka Get 27 dès 09h30.

– Votre dernière découverte musicale ?

Dino : Agua Re – Holy Dance (Large Sound Mix) qui est sortie en 1992 !

Edo : Black Spuma – Orme. C’est un duo avec Phillip Lauer qui est partout dans les bons coups !

 

Leo

 

Comments

comments

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *